Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

choisissez ...


BILAN DE SANTE   

L'alimentation idéale

  • L’alimentation idéale est pauvre en quantité et maximum en qualité.

 

  • Les aliments sont frais, sains, le plus complet possible (non raffinés comme les huiles, les céréales). Ils sont donc de qualité biologique, riche en nutriments essentiels et exempts de résidus chimiques polluants.

 

  • L’alimentation idéale est consommée régulièrement à des horaires fixes, et lentement, en mâchant beaucoup. Pratiquement sans alcool, café, excitants, elle équilibre les repas, privilégie crudités, légumes, un peu de fruits, un peu de viande ou poisson ou légumineuses. Elle ne surcharge pas les repas « protéines », quand il y a viande, poissons ou légumineuses avec des fromages, laitages, dessertsVoir le dossier nutrition

 

A partir de cette alimentation «idéale» et en répondant aux questions posées, les points négatifs vont se soustraire. On pourra aussi récupèrera quelques points positifs.


1 °)

Votre alimentation comporte beaucoup de graisses saturées d’origine animale (viande grasse, charcuterie…) et/ou végétale (graisses hydrogénées, pain de mie, gâteaux industriels, barres…). Ou vous cuisinez au beurre régulièrement. Vous aimez beaucoup les sauces (souvent industrielles)
Vous mangez assez souvent ces graisses raffinées, industrielles, saturées.
Vous en mangez «occasionnellement»

2 °)

Votre consommation de laitages dans une journée est excessive et régulière. Lait (même écrémé), fromages de vache, yaourts de vache, desserts lactés. (Souvent à tous les repas, en grignotage et au détriment des autres catégories d’aliments).
Vous consommez ces aliments laitiers en bonne quantité, et souvent aux repas principaux.
Vous n’êtes pas un grand consommateur de produits issus du lait.

3 °)

Vous consommez viandes et/ou charcuteries au moins 3 fois ou plus par jour. Par viande, nous entendons les viandes de bœuf, porc, agneau, cheval et toutes les charcuteries, jambon compris.
De 1 à 2 fois par jour grand maximum.
Une fois par jour ou moins.

4 °)

Vous avez une consommation de sucre excessive et régulière. Vous sucrez beaucoup vos boissons et consommez de temps en temps des aliments très sucrés comme les boissons sodas, jus de fruits et autres, les barres, sucreries diverses, les pâtisseries, confiture
Vous consommez beaucoup trop les aliments sucrés décrits précédemment, en grignotage ou aux repas (barres, gâteaux, les boissons sucrées, desserts…)
Vous « tournez au sucre », qui revient en force à tous vos repas ou grignotages.
Vous n’êtes pas spécialement « sucre » !

5 °)

«Bon vivant», vous passez du temps à table et aimez les repas «complets» : entrée de charcuterie, viande, fromage, dessert, café. Vous appréciez les plats en sauces, les repas «bien arrosés» et copieux. Vous mangez ainsi plusieurs fois par dans la semaine
Vous mangez ainsi presque tous les jours.
C’est votre repas quotidien et même si possible deux fois par jour.
C’est occasionnel, repas de fête ou dominical.

6 °)

Vous ne dépassez pas deux verres de vin de table par jour, en s’accordant un petit excès une fois par semaine. Un apéritif de temps en temps.
Vous êtes un peu au-delà de cette norme au-delà de trois verres. Les excès sont fréquents, apéritifs, bières, alcools forts…
Vous êtes dépendants de l’alcool, quotidiennement. Touts alcools confondus.
Vous buvez peu ou pas d’alcool.

7 °)

Vous êtes « accroc » au café, plusieurs par jour à tout moment de la journée. Ou au thé noir.
Vous buvez au moins 3 tasses de café fort en caféine par jour. Ou au moins 5 de thé fort en théine.
Vous buvez plus de 5 tasses de café fort en caféine par jour.
Vous buvez 1 à 2 tasses par jour maxi ou de thé noir. Ou encore moins.

8 °)

Vous prenez vos repas n’importe quand, à des horaires constamment décalés.
Vous mangez à des horaires plutôt fixe, avec régularité.

9 °)

Vous grignotez 1 à 2 fois par jour entre les repas. Et des aliments très sucrés, salés et/ou gras, chargés de mauvaises graisses saturées et hydrogénées (sucreries, barres, pâtisseries, gâteaux salés, sucres, boissons sucrées…)
Le grignotage de ces mauvais aliments est fréquent et régulier.
Vous ne grignoter pratiquement jamais entre les repas ou alors quelques fruits.

10 °)

Toujours pressé, occupé vous mangez beaucoup trop vite, sans prendre le temps de mâcher vos aliments. Vous parlez souvent beaucoup en mangeant.
Stressé, angoissé et toujours pressé, vous «avalez» la nourriture et digérez souvent mal
Vous mangez sereinement, tranquillement.

11 °)

Manger insuffisamment peut être plus nocif que l’inverse. Vous faites souvent des régimes très « restrictifs » sur certains types d’aliments.
Par goût ou pour la ligne vous mangez peu, et surtout très peu d’aliments «nourrissants», comme le poisson, la viande, les œufs, les légumes secs. (Même si vous mangez beaucoup de légumes et de fruits).
Vous avez une tendance ou un passage «anorexique», un dégoût et un rejet de la nourriture sans prises de compléments alimentaires
Vous mangez suffisamment et régulièrement.

12 °)

Vous consommez très peu ou pas d’aliments complets et non raffinés. Comprenez riz ou pâtes ½ complet, ou 100% complets. Céréales complètes. Pain ½ complet ou complet, légumineuses, Huiles végétales non raffinées, pressées à froid. En fait, vous préférez de loin ce qui est blanc et raffiné (pain blanc, pâtes et riz blancs, huiles non pressées, pain de mie blanc à l’huile raffiné,…),
Vous êtes dans le compromis ou vous mangez souvent des aliments complets et non raffinés.

13 °)

Vous mangez régulièrement des aliments de piètre qualité. A la cantine, au restaurant ou même à la maison, vous mangez trop de plat préparés, de conserves, d’huiles raffinées. Vous ne sélectionnez pas une viande de qualité, du poisson très frais, de fruits et légumes biologiques. Vous achetez systématiquement des aliments «très bon marché»…
C’est plutôt «moitié-moitié» (à la cantine, vous n’y pouvez rien par exemple), mais vous faites au mieux suivant les jours.
Vous êtes très attentifs à bien consommer, bien manger.

14 °)

Vous mangez très peu ou pas de crudités, de légumes frais et de fruits.
Vous mangez un fruit par-ci par-là et un peu de légumes,
Vous mangez au moins 1 légume ou une crudité par jour plus un fruit.
Vous adorez les fruits et les légumes.

15 °)

Le sport régulier ou un travail de force, de préférence en plein air vous font regagner quelques points.
Vous ne faites pas ou très peu de sport ou d’exercice en plein air et vous n’avez pas un travail physique.

16 °)

Vous mangez «bio» ou «du jardin» régulièrement. Vous regagnez ainsi un point.
Le bio vous est indifférent et vous n’avez pas de jardin.









Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.