Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

CALCULS RENAUX ELIMINER PREVENIR LES CAILLOUX


CALCULS RENAUX ELIMINER PREVENIR LES CAILLOUX

 Définition - Causes - Symptômes 

Les calculs rénaux peuvent être causés par une cristallisation de sels de calcium en excès, des infectons urinaires à répétition - cas plus fréquent chez les femmes et les hommes à partir de 40 ans -, ou un excès d’acide urique et des crises de gouttes - hommes après 50 ans -.

La grande majorité des calculs sont dus à des sels de calcium - oxalate et phosphate -. Les raisons exactes sont peu précises. Ces calculs surviennent sur un type de terrain héréditaire, quand l’alimentation mal équilibrée est trop acide et surtout le stress intérieur important. La prise de certains médicaments - des diurétiques, des anti-cholestérols - peuvent aussi favoriser leur survenue.

Remarques

Consulter la fiche -traitement de l’acidité- et le dossier -Equilibre acido-basique-.

L'équilibre alimentaire, avec suffisamment de légumes de saison, légumes verts, est essentiel. Comme la gestion du stress qui engendre beaucoup de tensions nerveuses intérieures, musculaires, organiques, et donc d'acidité.

Les plantes diurétiques et drainantes et la prise de sels minéraux basiques complètent un traitement

 TRAITEMENTS NATURELS 
Traitements généraux, de terrain

Le traitement naturel numéro un pour éliminer et prévenir des calculs rénaux est l’écorce de tilleul sauvage ou aubier de tilleul. L’aubier du Roussillon est très reconnu.

L’aubier de tilleul en bâtons se prépare en décoction de 25mn. Décoction à boire, tous les jours entre les repas, ¾ de litre à 1 litre, Cure de 10 à 20 jours. La cure permet en général d’éliminer la boue et les petits calculs qui peuvent passer le canal urinaire et de prévenir la formation de ceux-ci.

La racine de pissenlit a aussi des vertus semblables

Il est recommandé de faire une cure tous les automnes -et printemps - lorsque l’on est sujet aux calculs rénaux. Ou encore après une crise de coliques néphrétiques.

D’autres plantes bénéfiques pour le travail des reins sont le bouleau, la bruyère, la verge d’or, le frêne, la queue de cerise, la barbe de maïs. Prêle et ortie sont très bénéfiques et de plus, riches en sels minéraux alcalins qui permettent d'équilibrer la balance acido-basique.

Il est recommandé de prendre en cures régulières de 1 à 2 mois, des citrates basiques - ce sont des sels minéraux dont le calcium, le magnésium, le manganèse,  le zinc… sous formes de citrates basiques - en poudre ou comprimés.

Ces traitements naturels sont notamment recommandés en cas d'alimentation trop acidifiante, peu riche en légumes verts, en cas de stress intérieur chronique. En cure de 30 jours minimum, plusieurs fois par an.

Il faut également, si nécessaire, équilibrer la digestion et renforcer la flore intestinale, avec des cures de probiotiques/prébiotiques, du charbon actif, de l’algue lithotamne, de la propolis.

Traitements plus ciblés, symptomatiques

-

Remarques importantes

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Aubier de tilleul
• Complexe draineur, diurétique
• Prêle et ortie
Liens
Consulter aussi la fiche INFECTIONS URINAIRES
Consulter aussi la fiche GOUTTE
Consulter aussi la fiche ACIDE URIQUE







Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.