Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

CHOLESTEROL EXCES EQUILIBRER ET REDUIRE


CHOLESTEROL EXCES EQUILIBRER ET REDUIRE

 Définition - Causes - Symptômes 

Les excellents résultats obtenus dans le traitement naturel de l’excès de cholestérol méritent d’être plus connus.

On note déjà que la limite de cholestérol total à ne pas dépasser avant médicalisation est très sujette à caution dans le monde médical (Entre 2g et 3g par litre de cholestérol total, avec une grande variabilité suivant l’appréciation des médecins, et les facteurs personnels, les antécédents médicaux…).

En France on demande en général un taux de cholestérol inférieur à 2 g. Avec un cholestérol LDL, dit mauvais, inférieur à 1,6g.. Et un cholestérol HDL, dit bon cholestérol, supérieur à 0,35

Mais il faudra tenir compte de la génétique (Certaines familles, par exemple, ont des taux élevés de cholestérol total. Sans forcément avoir plus de problèmes cardiovasculaires). Il faut également prendre en compte les facteurs aggravants comme la cigarette et l’alcool, d’autres pathologies à risques, etc.…Et les facteurs de risque médicaux

Remarques

Dans presque  tous les cas, il est possible d'utiliser les traitements naturels sous contrôle médical et ensuite seulement, médicaliser, en cas d’échec, ce qui est bien rare. Le stress nerveux intériorisé, les émotions intériorisées sont les premiers vecteurs de la fabrication en excès de cholestérol par l’organisme.

Une alimentation surchargée et trop importante en mauvaises graisses  n’est souvent qu’un cofacteur. D’ailleurs, dans ce cas, il suffit de régulariser l’alimentation en diminuant fortement l’apport alimentaire en graisses d’origine animale et graisses hydrogénées - et en augmentant la ration de légumes et de fibres - pour que tout rentre dans l’ordre. On se contente de prendre en plus de la lécithine de soja et des acides gras essentiels oméga-3, en complémentation.

Par contre, lorsque d’autres facteurs dont le « stress interne» interviennent, la correction alimentaire ne suffit pas à faire baisser l’excès de cholestérol LDL.  Il faut alors utiliser impérativement plantes et compléments alimentaires.

 TRAITEMENTS NATURELS 
Traitements généraux, de terrain

Corriger si nécessaire l’alimentation:

Davantage de crudités, de légumes, de fruits entre les repas, moins de laitages, de fromages de vache, de mets en sauce faites avec des graisses saturées et raffinées, graisses dites hydrogénées. Utilisation d’huiles de 1ère pression - colza, cameline, olive, noix -, les moins chauffées possibles. Œuf mollet ou au plat - pas d’œuf dur - Utiliser du vinaigre de cidre ou balsamique dans les sauces à salades.

Saupoudrer les crudités de lécithine de soja -  Elle existe aussi en capsules

Drainer, activer le foie: Utiliser un cocktail de plantes pour le foie. Une dose  2 à 3 fois par jour avant les repas et  le soir plutôt le repas. Les meilleures plantes sont la feuille de tiges d’artichaut, le pissenlit, la gentiane, la camomille, le chardon, le curcuma… En cure de 3 semaines minimum. Mais vous pouvez poursuivre à l’année en réduisant les doses, suivant votre hygiène alimentaire plus ou moins bonne.

Si vous mangez peu de poissons gras, prendre un complément d’acides gras Oméga-3 de bonne qualité aux 2 principaux repas. Des Oméga-3 de poissons des mers froides, de krill, d’huile de lin…

Si, malgré une alimentation équilibrée, le taux de cholestérol de baisse pas!

C’est le plus souvent qu’il est causé par un stress intérieur, une tension nerveuse interne, une crispation. Soucis, angoisse, colère, perturbent souvent inconsciemment le fonctionnement normal du foie, sans toutefois causer de pathologies décelables aux examens.

Il reste alors important de drainer le foie et de prendre des oméga-3

Et l'on prend un mélange de macérats huileux d’ail frais, d’olivier ou gui, d’aubépine, en capsules – (enrobées éventuellement de chlorophylle, pour sauvegarder les principes actifs et éviter les «remontées d’ail» malodorantes ).

Ce type de complexe est important car il agit comme un « nettoyeur » des artères (ce que ne font pas les statines), calme la tension nerveuse, protège le cœur, purifie le sang, aide le foie. Prendre 1 à 2 capsules par repas durant 2 mois pour un premier résultat « contrôlé »

Certains phytostérols et stanols végétaux ont dans certains des effets positifs pour régulariser les taux de LDL/HDL et qui peuvent également  freiner au niveau intestinal l'assimilation  du mauvais cholestérol. Ce qui sera suffisant pour éviter de recourir aux statines :

L'huile de son de riz, riche aussi en antioxydants et acides gras essentiels, semble aussi donner de bons résultats et sans aucun effet secondaire. Des extraits de stérols de Pin, riches en OPC, ont les mêmes propriétés.

Il y a aussi  le concentré de policosanol, tiré  de la canne à sucre.

Enfin certains compléments  végétaux riches en fibres, psyllium, nopal, son d’avoine… limitent l'absorption intestinale du cholestérol.

On peut prendre ces plantes et nutriments en prévention et sur de très longues durées.

Enfin, si nécessaire, en dernier recours, on complète le traitement avec un extrait dosé de levure de riz rouge. Elle contient des substances, des statines naturelles appelées monacoline K,  qui bloquent la fabrication excessive de mauvais cholestérol au niveau du foie. La levure de riz rouge est un complément très efficace pour faire baisser le cholestrol LDL, comme les statines le sont, à raison d’un minimum de 9 à 10 mg de monacoline K par jour. Mais elle peut aussi avoir quelques effets secondaires (même s’ils sont moindres qu’en statines synthétiques). On essaiera toujours de prendre la levure de riz rouge aux doses minimales efficaces et en dernier recours.

C’est aussi pourquoi il est bon d’associer à cette levure de RR du CoQ10 (co-enzyme Q10 ) après 50 ans si la prise est continue - La levure de riz rouge «pourrait» diminuer, entre autres, la fabrication de ce co-enzyme essentiel élaboré par le foie -. Et d’autre part, de drainer le foie régulièrement comme indiqué ci-dessus.

 

Si vous suivez l’ensemble de ces conseils, il y a de fortes chances que votre cholestérol se maintienne à des limites raisonnables.  Et vous n’aurez guère d’effets secondaires à redouter. Votre médecin vous le confirmera par des analyses régulières

Ces mêmes traitements entretiennent et dégagent vos artères et rendrent le sang plus fluide, toujours sans effets secondaires.

N’oubliez pas que tout stress important sera susceptible de faire remonter votre  taux de cholestérol.  Lequel redescendra, en quelques semaines si ce stress disparaît et souvent même, sans traitements  d’aucune sorte. Donc ne jamais s’affoler et médicaliser trop vite, surtout si vous n’avez pas de facteurs de risques importants - tabagisme notamment -

Traitements plus ciblés, symptomatiques

Remarques importantes

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Ail olivier aubépine Gui
• Levure de riz rouge Co-enzyme Q10
• Huile son de riz
Liens
Voir aussi la fiche Foie







Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.