Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

CROHN - MALADIE DE - TRAITER NATURELLEMENT


CROHN - MALADIE DE - TRAITER NATURELLEMENT

 Définition - Causes - Symptômes 

Cette inflammation et ulcérations de l’intestin, plus fréquente au niveau du côlon, est difficile à traiter. On en ignore les causes exactes, en la classant dans la catégorie maladie «auto-immune». C'est-à-dire que le système immunitaire agresse son propre organisme. Pourquoi ? On feint toujours de l’ignorer, alors que c’est bien le système nerveux et en amont le cerveau qui contrôle consciemment et inconsciemment les fonctions et les organes.

Ce que l’on peut tout de même constater, c’est la grande nervosité "intériorisée " des personnes atteintes de cette maladie. Bien sûr, les prédispositions génétiques, le tabac, l’alimentation et la digestion, la pollution, seront des facteurs aggravants mais non déterminants. Le facteur principal reste un stress intérieur trop important qui s’exprime  au niveau intestinal comme ce pourrait être au niveau de la peau ou d’un autre organe

On constate facilement qu’un stress fort déclenche : constipation, diarrhées, inflammations bénignes, troubles digestifs de toutes sortes. Alors, si ce stress, de moyen devient très important et chronique, et surtout intériorisé, comment ne pourrait-il pas déclencher une maladie inflammatoire chronique. D'autant que le mauvais stress intériorisé est peu  ressenti consciemment !

Remarques

Ces remarques concernant la maladie de Crohn  n’empêche pas bien sur de traiter au mieux les symptômes pénibles de cette pathologie intestinale.Les traitements naturels de l’inflammation intestinale ulcéreuse, de la maladie de Crohn, seront presque identiques à ceux de la colite.

On veillera à avoir une alimentation saine, à utiliser efficacement propolis et poudre de lithothamne, argile, pollen, des plantes adoucissantes comme la fleur de mauve, la mélisse et une bonne régulation du travail hépatique et stomacale - pour soulager le travail intestinal -. Meilleure sera l’hygiène de vie générale, plus supportables seront les symptômes de cette grave pathologie - douleurs, diarrhées…-.

Une psychothérapie, une assistance psychologique, les techniques douces d’apaisement du mental ne sont ni rapides, ni miraculeuses. Pourtant, c’est aussi de ce côté qu’il faudrait chercher. Recommander l’écriture, l’expression écrite des ressentis et émotions, expression verbale, artistique, associées par exemple à la sophrologie.

 TRAITEMENTS NATURELS 
Traitements généraux, de terrain

Complémentation nutritionnelle

Cures de magnésium bien assimilé et surtout bien toléré digestivement. Préférer les formes bisglycinate citrate, pidolate de magnésium. Attention à l’effet laxatif de certain magnésium pouvant accentuer les diarrhées. Dans tous les cas, la prise de compléments alimentaires doit être parfaitement tolérée et digérée. Quitte à les prendre en toute petite quantité, durant les repas.

Surveiller toujours un manque de fer -la colite inflammatoire masque souvent, dans la prise de sang, le manque de fer, en faisant monter la ferritine qui est un marqueur inflammatoire. Donc méfiance si la ferritine est haute. Il faut des analyses complémentairesou voir le taux  d’hémoglobine et les symptômes caractéristiques de la carence en fer.

Prendre des acides gras essentiels oméga 3 6.  Huiles d'onagre/bourrache et huile de lin ou huile de poisson des mers froides. En continu, 20 jours environ par mois.

Les anti-inflammatoires intestinaux naturels :

La propolis de très bonne qualité et riche en bioflavonoïdes-  1gramme environ  3 à 4 fois par jour en traitement ou en prévention. La propolis assainit en même temps la flore intestinale.

L'extrait de curcuma titré à 95 % de curcumine mais sans pipérine de poivre.  une dose de deux à trois fois/jour aux repas. Cures régulières de 2 mois.

La bromélaine, une enzyme digestive qui est aussi anti-inflammatoire. Elle doit être titrée en GDU actifs, à 2000/g au minimum. Deux doses par jour, comme le curcuma.

L’argile ultrafine et/ou le lithotamne, une algue sédimentaire. Prendre 1 cuillère à café diluée 2 fois par jour -.  Pour calmer et fortifier en reminéralisant les muqueuses intestinales. Il existe des complexes renfermant propolis, lithithamne, argile, pollen.

L’ aloe vera en gel à boire -1/4 de verre 3 à 4 fois par jour en traitement ou à plus petites doses en prévention.

La fleur de mauve qualité Bio- faire une macération de 6 à 10 fleurs dans ¾ de litre d’eau une nuit → boire tiède dans la journée -. La feuille de mélisse, la fleur de camomille pourront accompagner la mauve.

Le pollen est un excellent fortifiant et régulateur intestinal.

Drainer régulièrement le foie avec un cocktail de plantes pour le foie dont la camomille -sans radis noir -

 

Au niveau alimentaire  éliminer tous les produits laitiers de vache pendant les crises. Garder éventuellement un peu de fromage de chèvre et yaourts ou faisselle de chèvre. En dehors des crises, réduire mais pas de lait, ni de fromage gras.

Se méfier  des céréales à gluten. Le blé est la plus courante. Le gluten - souvent ajouté aux blés industriels - est allergisant et déclenche facilement des diarrhées lorsqu’il est mal supporté par un organisme affaibli. Donc réduire ou supprimer : pâtes, pâte à tarte, pizza, pain...   Remplacer par des céréales sans gluten : riz ½ complet, quinoa, sarrasin, maïs.

Les fibres en excès - légumes, fruits, céréales complètes… - sont irritantes en cas de crise inflammatoire mais nécessaires à un bon fonctionnement intestinal. Donc trouver le bon compromis. Peu en périodes de crises, un peu plus en dehors 

Utiliser de l’huile de colza ou d’olive de première pression et ajouter chaque jour 2 cuillères à café d’huile de cameline de 1ère pression à froid bio, sans la chauffer.

Consommer chaque jour du poisson ou de la viande blanche ou un œuf mais toujours mollet, pas d’œuf dur.  Mâcher suffisamment et lentement vos aliments.

Traitements plus ciblés, symptomatiques

Remarques importantes

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Propolis
• Aloe vera en gel à boire
• Sans gluten
Liens
Voir aussi la fiche COLITE
Voir aussi la fiche INTESTINS







Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.