Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

FATIGUE PHYSIQUE NERVEUSE CHRONIQUE


FATIGUE PHYSIQUE NERVEUSE CHRONIQUE

 Définition - Causes - Symptômes 

La fatigue est multiple et peut être symptomatique de nombreuses pathologies plus ou moins graves. Si après consultation médicale, on « ne trouve rien » d’anormal, voir ces trois grandes causes de fatigue :

1. Une première grande cause de fatigue est, surtout pour  les femmes, le manque de réserves de fer qui provoque au départ une fatigue physique insidieuse et chronique. Elle peut facilement passer inaperçue car « la ferritine » sur les prises de sang est un marqueur inflammatoire qui peut monter alors que les réserves de fer sont basses. De plus, la limite basse considérée comme normale ne l’est pas !  La limite basse de ferritine doit être de 50. Et le fer sérique n’est pas un indicateur fiable, de même que l’hémoglobine. Dans ce cas, bien analyser les autres marqueurs, et la quantité, la qualité, du fer dans les globules rouges. Si les marqueurs sont près de la limite basse, ne pas hésiter à faire une cure de complexe naturel de fer, vitamines B et C, co-facteurs d’assimilation et plantes. Ou corriger l’alimentation. Vous verrez vite, en quelques semaines maxi, si vous avez besoin de fer, et en cas de nette amélioration, surtout continuer plusieurs mois.

Remaque :  en cas d'hypothyroïdie, vérifier toujours le taux de ferritine !

2. Une autre grande cause de fatigue, c’est évidemment l’épuisement nerveux. Un stress intense et quotidien, une nervosité intérieure, un caractère à garder les contrariétés de la vie épuisent nerveusement  l’organisme. L’indicateur principal est le sommeil, de mauvaise qualité, entrecoupé de réveils fréquents, ou de grandes difficultés à s’endormir.

On se remet plus vite d’une fatigue physique que d’une fatigue nerveuse. Repos et sommeil récupérateur sont indispensables. Si l’on cumule carence en fer et stress important, il y a véritablement danger. Le physique ne soutient plus le psychologique, attention à la grosse dépression, au burn-out.

3. Le 3ème vecteur de fatigue fréquent est le foie et le système digestif. Un foie surchargé, stressé, paresseux va tourner au ralenti et dérégler la machinerie organique. Il va provoquer des désordres digestifs récurrents, chroniques, une digestion ralentie, des dysfonctionnements du système hormonal. Le foie assimile alors moins bien les nutriments, les acides gras essentiels. Il générera moins d’hormones essentielles et d’enzymes et filtrera moins bien le sang.

Cholestérol, triglycérides, gammas peuvent en être les indicateurs sur la prise de sang. Et souvent, des difficultés à digérer certains aliments gras, l'alcool et des maux de tête fréquents…

Remarques

Une simple fatigue saisonnière ou passagère est bien sûr facile à gérer. En cure de 3 semaines, les meilleurs produits pour vous aider sont à base de plantes, plantes adaptogènes et stimulantes et de nutriments esentiels, vitamines, minéraux, acides aminés.

Repos et sommeil récupérateur sont indispensables.

 TRAITEMENTS NATURELS 
Traitements généraux, de terrain

Produits naturels de fond, de terrain, compléments nutritionnels :

- Spiruline, une algue verte d’eau douce riche en protéines et nutriments essentiels.

- Magnésium bien assimilé et bien toléré digestivement

- Pollen en pelotes ou en poudre avec gelée royale, propolis, miel de qualité

- Vitamine C d'origine naturelle plus des flavonoïdes associés.

- Eau de mer purifiée hypertonique, méthode Quinton. Plasma marin.

- Algues de mer comme le fucus - riche en iode et minéraux, pour stimuler une thyroïde faiblarde -

- Levures, riches en vitamines B, acides aminés. Ferments probiotiques pour renforcer la flore intestinale.

- Graines germées fraîches de préférence, pousses ou herbe d’orge ou de blé germé.

Plantes stimulantes et adaptogènes:

- Ginseng rouge ou blanc, Panax Meyer d’au moins 6 ans d’âge et de bonne qualité.

- Guarana  - attention, il masque la fatigue. Le principe actif, la guaranine est proche de la caféine – mais c’est un excellent anti-fatigue passagère

- Rhodiola et Ashwagandga

- Shisandra

- Maca, le « ginseng » d’Amérique du Sud

 

Les huiles essentielles stimulantes:    Certaines huiles essentielles sont particulièrement stimulantes et sans effets secondaires. On pourra les utiliser en interne, voie orale, diluées dans un peu d'huile d'olive ou du miel, ou en onctions massages sur le plexus solaire, la nuque, le bas du dos... Sur des périodes courtes de 10 à 14 jours.

Les huiles essentielles de cannelle, origan, sarriette, thym thymol, girofle, sont à prendre avec beaucoup de précautions car très agressives sur les muqueuses. Il faut diluer une goutte dans un peu d’huile d’olive. Une fois le matin. En application sur la peau, il faut les diluer largement, à 5 % maxi d’huile essentielle dans de l’huile végétale.

Les huiles essentielles de ravintsara, de tea tree, de pin sylvestre sont plus faciles à utiliser en interne comme en application sur la peau. Elles sont en général très bien tolérées. Le pin sylvestre s’applique sur les reins, les lombaires tous les matins pour stimuler les surrénnales.

Traitements plus ciblés, symptomatiques

Remarques importantes

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Revitalisants. Cure anti-fatigue
• Resistance énergie
• Energie endurance







Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.