Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

PAUPIÉRES PAUPIERE QUI TREMBLE INFLAMMATIONS


PAUPIÉRES PAUPIERE QUI TREMBLE INFLAMMATIONS

 Définition - Causes - Symptômes 

Les deux problèmes principaux survenant aux paupières sont les inflammations, infections, voir blépharite, chalazion, conjonctivite et les sautillements, les tremblements irrépressibles.

Les tressautements de la paupière, phénomène fréquent, sont des micros contractions nerveuses incontrôlables. Ils sont le signe d’une certaine nervosité intérieure, d’une fatigue visuelle. Les carences en magnésium les aggravent dans la durée.

Remarques

Que ce soit pour soigner des infections ou des inflammations des paupières ou que ce soit en cas de tremblements de paupières, paupîère qui tressaille, les traitements naturels aux plantes et les compléments nutritionnels, sont réellement et rapidement efficaces et sans effets secondaires.

 TRAITEMENTS NATURELS 
Traitements généraux, de terrain

Les tressautements de la paupière

Remarque: On accuse souvent une carence en calcium et certains conseillent de manger plus de produits laitiers. Or calcium et magnésium sont liés dans l’organisme et l’excès de l’un nuit à l’autre; Or dans l’alimentation occidentale, le calcium est absorbé en excès. Et la carence en magnésium, déjà fréquente par l’appauvrissement des sols et le raffinage des aliments, est aggravée par l’ingestion excessive de calcium. Le calcium est aussi mal assimilé dans l’organisme déséquilibré par une carence en vitamine D. Un excès de calcium mal métabolisé acidifie alors l’organisme. De plus les produits laitiers fatiguent souvent le foie.

Prendre un magnésium bien assimilé. On un complexe calcium/magnésium/vit. D3. Les résultats sont souvent rapides. Cure de 2 mois, même si les tremblements ont cessé.

Parmi les aliments les plus riches en magnésium, citonsle cacao bien sûr,les graines oléagineuses, tournesol, noix du brésil, sésame, amande, les fruits secs, banane, datte, figue, abricot… Tous ces aliments peuvent se grignoter dans la journée, sans crainte de prise de poids. Ce sont des aliments sains, complets qui même s’ils sont « dits » caloriques ne surchargent pas foie et intestins. Ils contiennent beaucoup de fibres, à part le chocolat, et de nombreux autres nutriments essentiels. Ils sont largement préférables à des barres hyper protéinées et autres produits marketings !

Ces tressautements de paupières peuvent être le signe d’une grosse fatigue nerveuse.

Si ces tremblements de paupières persistent ou reviennent régulièrement, ou s’accompagnent,  il faut rechercher l’origine de la fatigue. Par exemple, pour la femme, une carence en fer chronique épuise tout l’organisme, qui »tourne sur les nerfs ».  En plus de l’apport du magnésium qui dans ce cas ne sera pas suffisant, mais doit être pris en permanence, il faudra corriger la carence en fer avec une cure de plusieurs mois d’un complexe naturel de fer aux plantes et vitamines, bien assimilé et bien toléré.

Une cure d’acides gras essentiels oméga-3 et 6renforce le système nerveux en cas de stress important, au travail par exemple et de fatigue visuelle. Drainer le foie, en même temps, avec un complexe de plantes amères digestives (artichaut, pissenlit, chardon marie, camomille…).

Et penser aux plantes apaisantes, anti-nervosité. La valèriane, la passiflore, la griffonia en cure de 20 jours ou en prise ponctuelle.

 

Les inflammations et infections des paupières

Consulter les fiches conseils Blépharite, conjonctivite, chalazion

Les inflammations d’origines diverses, infectieuses, allergiquesou autres se traitent souvent au naturel avec des applications de décoction de fleurs de camomille romaine, de fleurs de bleuet, de fleurs de sureau. La camomille est un peu plus antiseptique et anti-inflammatoire. Bleuet et sureau sont apaisants et hydratants.

Faire bouillir quelques fleurs de 2 à 3 mn. On laisse reposer 5 mn avant de faire les compresses sur la paupière fermée. Puis on rince l’œil. Plusieurs fois par jour.

La plupart du temps, les inflammations régressent et disparaissent. Utiliser en entretien, en prévention, des hydrolats ou eaux florales de ces mêmes plantes.

Si l’infection résiste, on utilise une solution d’argent colloïdal. A appliquer en compresse ou avec un coton tige, 2 gouttes 3 fois par jour.

Traitements plus ciblés, symptomatiques

Remarques importantes

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Magnésium
• Calcium magnésium D3
• Argent colloidal
Liens
Consulter aussi la fiche BLÉPHARITE
Consulter aussi la fiche chalazion
Consulter aussi la fiche orgelet







Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.