Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

VAGINITE MYCOSE ET INFECTION VAGINALE VULVITE


VAGINITE MYCOSE ET INFECTION VAGINALE VULVITE

 Définition - Causes - Symptômes 

C’est le problème infectieux le plus fréquent chez la femme. La vaginite est due soit à des champignons, genre candida, soit à des bactéries, soit des parasites (MSR). Les plus fréquentes sont les infections ou inflammations dues des champignons et des bactéries. La vulve est souvent atteinte par l’infection ou l’inflammation, on parle alors de vulvite ou vulvovaginite.

Pertes blanchâtres, crémeuses, abondantes, démangeaisons importantes sont souvent les signes d’une vaginite à candida.

Pertes jaunâtres, malodorantes, peu de démangeaisons sont plutôt les signes de vaginites bactériennes. Le médecin déterminera le bon diagnostic.

Remarques

Les vaginites surviennent sur un mauvais terrain. Les muqueuses du vagin sont normalement protégées dans un milieu acide, milieu généré par des bactéries du genre latobacillus acidophilus. Une mauvaise alimentation et une flore intestinale déséquilibrée, un système immunitaire faible, une hygiène locale insuffisante ou au contraire trop agressive feront le lit des vaginites. Le système immunitaire est affaibli par des perturbations intestinales récurrentes, par de la fatigue physique et nerveuse, certains médicaments, toutes sortes d’infections (infections dentaires notamment).

Pour l’hygiène intime, le point important est de ne pas contaminer le vagin avec les bactéries intestinales. Il faut répéter aux jeunes femmes de s’essuyer après évacuation des selles, de l’avant vers l’arrière. Et utiliser de lotions naturelles aux huiles essentielles, pas trop agressives.

 

Pour le traitement de la vaginite par MST dite trichomonase, infection par un parasite, une dose de médicament spécifique suffit prescrit par le médecin. En traitant toutes les personnes concernées.

On pourra utiliser les mêmes traitements naturels détaillés ci-dessus en complément ou en prévention. Les huiles essentielles de sarriette et de cannelle ont des actions anti-parasitoses puissantes mais s’utilisent avec précautions. Sinon, en préventif, le tea  tree est parfait, notamment dans une lotion d’hygiène locale.

 TRAITEMENTS NATURELS 
Traitements généraux, de terrain

Pour combattre bactéries pathogènes et champignons type « candidas »

Les  huiles essentielles,  la propolis, l’extrait de pépins de pamplemousse, l'argent colloïdal

En usage externe, localement   

-Les huiles essentielles de tea tree, de ravintsara, de thym thujanol ou linalol sont faciles à utiliser et sans contre indications majeures, en prenant toujours les précautions d’usage, notamment en interne et pendant les grossesses. On utilise les huiles essentielles dans une lotion d’hygiène intime  et en traitement curatif, en application sur la vulve et dans le vagin,  diluées à 20% dans une huile végétale de jojoba, de calendula ou autre. On applique le mélange 3 fois par jour.

-On peut également appliquer l’extrait de pépins de pamplemousse ou Epp, légèrement dilué.

-Ou encore appliquer une solution d’argent colloïdal de 10 à 20 ppm.

En traitement interne

-Il est vraiment conseillé de prendre durant quelques mois, 20 jours par mois, un complexe de ferments probiotiques, à base de différentes souches de lactobacillus. Plusieurs milliards de germes par dose.

-On peut utiliser et prendre de la propolis pure ou un extrait en gélule ou granuleret. 3 doses par jour durant 14 jours puis 2 doses encore 10 jours.

-Les huiles essentielles de tea tree, de ravintsara, de thym thujanol ou linalol peuvent se prendre facilement en interne, avec toutes les précautions requises dans l’utilisation des huiles essentielles. 1 à 2 gouttes sur comprimé neutre de 2 à 3 fois par jour durant 10 jours.

-Prendre de l’extrait de pépins de pamplemousse à raison de 25 à 35 gouttes diluées, 3 fois par jour durant 10 jours.

-Pour booster les défenses immunitaires, on utilise de l’extrait de plante fraîche d’échinacéa en cure de 10 jours à 20 jours. L’extrait de champignon shiitaké est également utilisé.

Veiller aussi à corriger une éventuelle carence en fer, fréquente chez les femmes, qui fragilise le système immunitaire et la flore intestinale. Voir dossier carence en fer.

Conseils généraux

Equilibrer la flore intestinale et la digestion.  En cas de système digestif et de flore intestinale perturbés, on draine le foie avec des plantes amères pour le foie (feuilles de tiges d’artichaut, chardon marie, pissenlit, curcuma…) durant 14 ou 21 jours. Et l’on rétablit au besoin un fonctionnement intestinal plus sain, en utilisant des probiotiques, du charbon actif associé à l’argile, à la propolis.

S’il y a ballonnements, fermentations, utiliser le charbon actif, l’argile, la propolis en complément entre les repas.

Une cure d’oméga3 6 (huiles d'onagre, poisson, lin) et de magnésium bien assimilé est toujours bénéfique. Comme la prise ponctuelle de plantes apaisantes, la passiflore, la griffonia, la valérianel, le basilic sacré.

Pour l’alimentation, attention à l’excès de produits sucrés, de produits laitiers, qui remplacent trop souvent les autres catégories d’aliments. La digestion est primordiale et malheureusement très perturbée par le mauvais stress. Constipation chronique, ballonnements, diarrhées, irritations… sont fréquents. Une flore intestinale saine est essentielle pour un système immunitaire fort et une flore vaginale normale

En hygiène intime :   Ne pas utiliser fréquemment les douches vaginales qui déséquilibrent la flore bactérienne du vagin et porter du coton, des sous vêtements et vêtements larges, des serviettes hygiéniques bio. Attention aux déodorants et autres produits contenant des parfums. Préférer des produits tout naturel  aux huiles essentielles et extraits de plantes.

Traitements plus ciblés, symptomatiques

Remarques importantes

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Huiles essentielles anti-infectieuses
• Extrait de pépins de pamplemousse
• Probiotiques







Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.