Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

ZONA DOULEURS POST-ZOSTERIENNES


ZONA DOULEURS POST-ZOSTERIENNES

 Définition - Causes - Symptômes 

Le Zona est une affection très douloureuse due à un virus dormant. Le virus de la varicelle. Elle se déclare donc chez des adultes, souvent âgés, ayant eu la varicelle. Le virus, maintenu inactif par le système immunitaire, se réveille soudain et provoque une inflammation d’un nerf ou d’un ganglion et l’apparition de vésicules sur la peau. Suivant l’emplacement du nerf, les conséquences peuvent être plus ou moins graves.

Encore une fois on constate la symbiose dans l’organisme, entre tous les micro-organismes, virus, bactéries, parasites… et les cellules de cet organisme. Notamment les cellules du système immunitaire. Une fois de plus, on constate que le déclenchement de la pathologie, l’activation du virus, qui jusque-là cohabitait tranquillement, est du à ... ?  On semble ignorer totalement les facteurs psychologiques en médecine allopathique..

En médecine de terrain, il est facile de constater que chaque zona suit, correspond à, une période de stress, de tensions nerveuses mal extériorisés.  On dit souvent avec bon-sens que la personne « sort » un zona, évacue des tensions. La difficulté dans les études faites sur ces sujets vient de la problématique conscient, inconscient ! Que recherche-t-on ?  Un stress conscient, extériorisé, exprimable ou un stress refoulé, inconscient donc invisible ?

Mais presque tout le monde s’accorde pour dire qu’il y a une faiblesse immunitaire. Comme souvent dans les affections virales. C’est là d’autant plus évident, que le virus est reconnu présent dans l’organisme. Donc en fait toutes les situations qui affaiblissent le système immunitaire sont « susceptibles » de déclencher un zona.

Remarques

On traite le zona en médecine naturelle en renforçant le terrain, par l’alimentation, l'assainissement des fonctions digestives, la gestion du stress. On tente de stimuler le système immunitaire avec les produits naturels classiques. Les douleurs sont souvent difficiles à soulager au naturel, comme de façon générale les névrites.

Quant aux douleurs qui suivent la disparition du zona lui-même, douleurs dites post-zostériennes, avec résurgence de vésicules sur la peau, elles semblent également très liées à l’état nerveux et psychologiquement fragile de la personne atteinte. Il est donc recommandé de renforcer le système nerveux avec un traitement dit de terrain et de suivre en parallèle une thérapie psychologique, comportementale, de relaxation. Utiliser les élixirs de fleurs  du Dr Bach

 TRAITEMENTS NATURELS 
Traitements généraux, de terrain

Combattre le virus naturellement en utilisant huiles essentielles, propolis, argent colloïdal.

En externe, appliquer un mélange d’huile essentielle de ravintsara à cinéole et d’Hélichryse diluées dans une huile végétale de callophyle ou de sésame ou autre. Dans 30 ml d’huile (s) végétale(s), diluer 5 ml d’huile essentielle  d’hélichryse et  10ml  de ravintsara.

Appliquer doucement deux à trois fois par jour quelques gouttes de cette préparation sur le zona, sans masser. A la place de l’hélichryse, une huile essentielle onéreuse, on peut utiliser  l’huile essentielle d'eucalyptus citriodora ou celle de camomille matricaire.

En interne, prendre 1 goutte d’huile essentielle de ravintsara et 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur un comprimé neutre ou diluées dans du miel. 2 fois par jour durant 5 à 7 jours.

La propolis se prend pure, en granules à mâcher et/ou en gélules, en poudre.

L’argent colloïdal s’applique directement sur les zonnes atteintes par le zona, en compresse ou en spray. Solution de 10 à 20 ppm d’argent colloïdal.

Stimuler le système immunitaire

Prendre des extraits de plantes comme un extrait de plante fraîche d’échinacéa ou un extrait d’andrographis, d’astragale. Ou encore d’extraits de champignons asiatiques, Shiitaké, Reischi, Maïtaké.  Cure de 20  jours. 

L‘extrait de plante fraîche d’échinacéa, comme l’andrographis, une variété assiatique, ou l’astragale, peuvent réellement  booster les défenses immunitaires de l’organisme. Ce sera d’autant plus efficace s’il n’y a pas de carence et un système digestif équilibré.

Les extraits de champignons shiitaké, mitaké, reischi, sont aussi revitalisants, dynamisants  de tous les systèmes glandulaires, du système immunitaire.

Si les douleurs sont très importantes, on utilise des antalgiques médicamenteux si nécessaires. Le temps que les vésicules disparaissent.

Pour les douleurs post-zostériennes, on recourt, en dehors du traitement pour renforcer le système nerveux, aux thérapies psychothérapeutiques, comportementales, à l’hypnose, au magnétisme… - avec des thérapeutes compétents et sérieux – Utiliser les élixirs de fleurs  du Dr Bach, à sélectionner en fonction de vos ressentis.

La gemmothérapie est conseillée. Un mix d’extraits à parts égales de bourgeons de Figuier, d’orme et de rosier sauvage. 4 gouttes 3 à 4 fois par jour.

CONSEILS GENERAUX

Pour renforcer le système nerveux:

Faire  une cure d’acides gras essentiels oméga3 6  de bonne qualité, onagre/bourrache et poisson ou lin.  Et une cure de magnésium bien assimilé et vitamines du groupe B. Utiliser des complexes.

On peut bien sur associer  des plantes apaisantes. Citons la passiflore, la valériane, l’eschcholtzia, contre la nervosité, la griffonia pour l’anxiété, le millepertuis, le safran, pour la déprimeOu encore des gouttes de gemmothérapie, extraits de bourgeons de figuier et d’orme.

Les extraits de plantes Rhodiola, Astragale, Ashwaghanda, permettent de mieux résister au stress ambiant. Dans une période difficile nerveusement, on les prend en cure de 21 jours, renouvelable si besoin

L’alimentation sera allégée et doit comprendre suffisamment de légumes de saison, fruits aussi de saison,  mais aussi de protéines de bonne qualité - poisson, viande blanche, légumineuses sans ajout de fromages au même repas-.

Il est toujours bien de drainer le foie avec un mélange de plantes. Feuilles de tiges d’artichaut, pissenlit, chardon, curcuma… 14 ou 20 jours à raison d’une dose matin et soir.

Assainir et renforcer "si besoin"  les intestins et la flore intestinale, avec du charbon activé, de l’argile surfine, de la propolis, des probiotiques. Durant 10 jours minimum. Il existe des complexes associant ces différents composants.

REMARQUE IMPORTANTE : Le zona n’est pas contagieux. Toutefois, il ne faut pas que les petites vésicules, qui ont une charge virale importante, entrent en contact avec les muqueuses d’une autre personne. Bien se protéger avant tout contact et en cas de contact, désinfecter en appliquant pures sur la zone touchée des huiles essentielles antivirales, les  huiles essentielles de tea tree ou ravintsara,  par exemple, douces sur la peau.

Traitements plus ciblés, symptomatiques

Remarques importantes

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Huile essentielle de ravintsara helichryse menthe poivree camomille matricaire
• Echinacea
• Argent colloidal







Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.