Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

YEUX SECS SYNDROME SECHERESSE OCULAIRE


YEUX SECS SYNDROME SECHERESSE OCULAIRE

 Définition - Causes - Symptômes 

Le syndrome des yeux secs est une petite pathologie très fréquente et qui, sans être grave, est handicapante et provoque souvent une fatigue oculaire et une prédisposition aux infections. Car les larmes hydratent et protègent les yeux. Les battements de paupières permettent de répartir les larmes sur toute la surface de l’œil. Le travail sur écran qui souvent réduit le nombre de battements de paupières - yeux fixes - assèche l’œil et provoque ainsi une fatigue.

Les causes les plus fréquentes des yeux secs sont également le vieillissement - moins de larmes produites -, les dérèglements hormonaux chez la femme, la prise de certains médicaments et certaines pathologies lourdes - diabète, arthrite rhumatoïde…-, la pollution, la maladie de  Gougerot-Sjögren…

Les yeux secs provoquent des picotements, irritations, sensibilité excessive, une fatigue, la production de mucus… Les larmes ne contiennent pas que de l’eau car celle-ci s’évaporerait vite et ne lubrifierait pas correctement. Elles contiennent aussi des acides gras essentiels, des protéines, des agents anti-infectieux…

Remarques

Si les dérèglements hormonaux provoquent ce syndrome, ce n’est pas un hasard. Les acides gras essentiels ne sont pas métabolisés  en quantité suffisante lors des bouleversements hormonaux.  Ils faut donc les apporter par l’alimentation et bien les assimiler grâce à un foie sain et actif et un système digestif sans perturbation récurrente. Les huiles d'onagre et bourrache sont les plus utilisées.

 TRAITEMENTS NATURELS 
Traitements généraux, de terrain

Prendre de l’huile d’onagre - ou éventuellement de bourrache -  de première pression à froid.⇒1 capsule de 500mg de 3 à 6  fois par jour en début de repas. Cure de 2 à 3 mois à renouveler si nécessaire.

⇒ Drainer le foie avec un complexe de plantes amères digestives dont de l’extrait d’artichaut, radis noir, etc.... Cure de 14 à 21 jours. Une dose matin et soir au moins

On peut ajouter:

⇒ Du beta-carotène ou de la vitamine A d’origine naturelle. 

⇒ Un complexe pour les yeux, complexe vision, contenant des extraits de myrtille, vitamine A, extrait de ginkgo biloba…La lutéine n'est pas utile dans ce cas.

En externe, on hydrate les yeux avec de l’eau florale de bleuet (hydrolat) sans conservateur alcoolique.

On peut aussi en cas d’irritation importante ou de légère infection faire des bains d’yeux en fin de journée. On fait bouillir des fleurs de camomille et de bleuet durant quelques minutes puis on imbibe des compresses que l’on dépose sur les paupières fermées. A garder quelques minutes.

Alimentation

L'alimentation doit apporter de bons acides gras par une alimentation saine. Utiliser des huiles végétales de première pression à froid. Aux huiles de colza et olive, ajoutez un peu d’huile de cameline, de lin, de chanvre ou de noix - une cuillère à café per jour sans cuisson-  Et consommer noix, noisettes, amandes régulièrement, plutôt que des produits laitiers en excès

Traitements plus ciblés, symptomatiques

Remarques importantes

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Huile d’onagre
• Complexe foie
• Eau florale de bleuet







Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.