Rechercher une fiche conseil
par pathologie :

choisissez ...


ACTUALITES

Huile de palme : ce qu'il faut savoir


... pour éviter la  désinformation !

 

1 Les huiles de palme ne viennent pas toutes de Malaisie et Indonésie. D'autres  pays produisent de l’huile de palme d'une manière plus raisonnée. Comme par exemple la Colombie où des cultivateurs locaux instaurent une filière  respectueuse du cahier des charges biologique et de l'écologie.

2 Une suppression totale de ‘huile de palme ne résoudrait pas tous les problèmes écologiques. D'abord parce qu'il faudrait remplacer l’huile de palme par une autre huile végétale, ce qui en production industrielle, pourrait avoir des répercussions tout aussi néfastes sur l'environnement. Mieux vaut donc une production raisonnée d’huile de palme naturelle.

3 L’huile de palme contient effectivement des acides gras saturés dans des proportions plus importantes que d'autres ont huiles végétales. Il faut donc la consommer avec modération. Mais l'organisme a besoin d'acides gras saturés pour fonctionner correctement. Seul l'excès de ces acides gras saturés nocifs. Il convient donc d'avoir un apport global d'acides gras saturés modéré en tenant compte de l'ensemble de l'alimentation et notamment des acides gras saturés d'origine animale. Par exemple, si vous mangez très peu de viande grasse, de charcuterie, de poissons gras, de fromage au lait de vaches, vous pouvez inclure sans problème une certaine quantité de palme naturel non hydrogéneée dans votre alimentation.

4 L'important est d'utiliser une huile de palme extraite naturellement , sans hydrogénation. Veillez donc toujours à utiliser une huile de palme avec la mention non hydrogénée.  Il vaut mieux utiliser une huile de palme non hydrogéné que n'importe quelle autre huile végétale hydrogénée. Ce processus chimique d'hydrogénation transformant une huile liquide en huiles solides, entraîne la création d'acides gras « trans », très nocifs pour le système cardio-vasculaire, et le foie. Ces acides gras  « trans » encrassent véritablement l'organisme. Pour le vérifier, utiliser dans une friteuse de l'huile de palme hydrogénée et dans une autre friteuse de l'huile de palme non hydrogénée et ce, durant quelques mois. Vous constaterez l'encrassement provoqué par l'hydrogénation d'une huile végétale.

5 L’huile debout de palme non hydrogénée est parfaite pour les cuissons à haute température, par exemple les fritures. En effet, elles résistent mieux que les autres îles ou fortes température de cuisson de par sa composition plus riche en acides gras saturés. De plus, elle est très neutre en goût, à la différence de huile d'olive, qui ne plaît pas toujours.

6 Il ne vaut pas diaboliser l’huile de palme. Sa production et sa consommation présente des avantages et des inconvénients. Mais sa suppression complète est ridicule. Par contre un mode de production écologique, respectueux de l'environnement, son extraction naturelle sans hydrogénation, sont à développer. A l’heure actuelle des filières biologiques existent qui respectent ses critères pour le bien de la planète et de votre santé. Espérons que l'industrie alimentaire conventionnelle et industrielle suivra, sous la pression des consommateurs.









Se connecter automatiquement
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Inscrivez-vous !
Suivez nous sur facebook :
Inscrivez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER







Accueil | Actualités | Fiches conseils | Dossiers | La cuisine santé de Valentine | Bilan de santé | Forum | Glossaire | Annuaire | Index | Contact | Mentions légales | réalisé par Amenothes Conception

Les informations pour un meilleur bien-être relatives à l'usage des plantes médicinales, des compléments alimentaires, des conseils d’hygiène mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux diagnostics et aux ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer diagnostics et traitements médicaux thérapeutiques. Santeonaturel.com décline toutes responsabilités en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication ou l’arrêt d’un traitement médical sur la base des informations contenues dans ce site.